Remédiation Cognitive

Pour qui ?

Si l’on souffre d’une maladie (neurologique et/ou psychiatrique) associée à des troubles cognitifs (mnésiques, attentionnels, moteurs, visuels) qui nous empêchent de fonctionner correctement au quotidien (avec les autres, au travail).

A quoi ça sert ?

La remédiation cognitive permet de diminuer ou de compenser l’impact des déficits cognitifs sur le fonctionnement quotidien.

En effet, des déficits neurocognitifs sont fréquemment associés aux pathologies psychiatriques et neurologiques. Il peut s’agir de troubles de l’attention, de la mémoire, des fonctions visuo-spatiales et des fonctions exécutives (altérant la structuration du comportement et du langage). Enfin, cela peut servir pour réadapter des troubles de la métacognition et de la cognition sociale. Ceux-ci affectent respectivement la compréhension de ses propres intentions, les désirs et émotions et ceux d’autrui. Ces troubles peuvent être associés aux psychoses, à la schizophrénie, mais aussi à certaines maladies développementales.

Qu’est ce que c’est ?

Plusieurs programmes de remédiation cognitive ont montré leur efficacité au cours d’essais cliniques contrôlés et sont disponibles en français (CRT, NEAR, RECOS REHA-COM). De plus, des programmes destinés à traiter les troubles de la cognition sociale sont disponibles en français (Gaïa, RC2S, IPT, ToMRemed et SCIT).

Comme nous l’avons dit de nombreuses personnes peuvent bénéficier de la remédiation cognitive. Par exemple, les personnes qui souffrent d’un trouble psychiatrique, neurologique ou développementale. Des programmes de réadaptation sont en cours de validation.

 

N’attendez plus consultez nos tarifs ou contactez notre neuropsychologue !

 

logo CES-AR remédiation cognitive

Cognition Emotion Sport-de l’Accompagnement à la Recherche